21
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-21,page-child,parent-pageid-19,qode-social-login-1.1.2,stockholm-core-1.0.9,woocommerce-no-js,select-theme-ver-5.1.6,ajax_fade,page_not_loaded,vertical_menu_enabled, vertical_menu_transparency vertical_menu_transparency_on,side_area_uncovered,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.3,vc_responsive

La marée de la trépidation – 2015

Epopée lyrique théinée rassemblant marins, designers, architectes, poètes, artistes post-modernes de tous bords, pour immerger une lourde métaphore : un piano sous la mer, à l’aide d’une grue flottante construite pour l’occasion, infusant une onde musicale dans les tréfonds maritimes, hommage au célèbre pianiste et plongeur Esbjorn Svensson, qui disait puiser l’inspiration sous l’eau.

L’immersion du piano a eu lieu le 28 mai 2015, accompagnée des nombreuses performances balnéaires, canalisant l’énergie artistique envers et pour la mer.

Ici la terre – 2015

Ici la terre, c’est une épopée amoureuse empreinte de références romantiques, résonnant comme une ode à la nature et à la vie. C’est une expédition collective et multidisciplinaire qui rassemble six amis pour sceller au sommet d’une falaise la sculpture en bronze d’un bras tendant un véritable bouquet de fleurs.

Conquête de la montagne, du vertige, aussi bien qu’une conquête amoureuse, Ici la terre magnétise les références de la culture afin de les orienter vers la nature. Un geste militant qui s’ignore, hors du champ de vision commun, avec une balance énergétique, économique déficiente (tout ça pour ça …), en épousant la philosophie du copyleft (cette sculpture et son devenir ne nous appartiennent plus), œuvrant pardessus tout à rendre gloire à la vie !

 

 

Ecotopia

Ecotopia est un projet initié au Népal, à travers un trek autour de la chaîne de l’Annapurna du second massif de l’Himalaya.
Un jet d’encre d’une falaise sur une toile en contrebas.
La chute de l’encre et l’aspect du sol forment l’empreinte sacrée de cette terre verticale qui capte de la montagne son vertige et sa chute, son temps géologique et son espace sans limite. La montagne fertile donne naissance au substrat qui se dépose sur la toile : le bois qui grandit sur celle-ci devient ainsi encre.

Conquête performative d’un sommet, Ecotopia devient une synthèse forte en la marche, l’escalade, le jet, et la montagne elle-même qui offre un dessin pour sa réponse

 

Un second temps Ecotopia visite les rives rocheuses pour laisser la mer dessiner, dans un procédé proche du premier, la mer vient recouvrir et diluer l’encre prise dans les empreintes du relief rocheux de la rive

Ocean mémoria,  2017 – 2019

Océan mémoria est une collaboration en cours avec Eri Dimitriadi et la galerie athènienne Iliana Tounda.

L’exposition à moitié en galerie à moitié insitu sous la mer, elle tente par divers procédés de capturer la forme de l’eau.

 

This post is also available in: English